Systèmes de Stockage Informatique

Les systèmes de stockage informatique sont donc un ensemble d’équipements informatiques (ordinateur, connexion réseau, médias de stockage). et de logiciels appropriés. Responsables du stockage à long terme de grandes masses d’informations et de leurs accès.

Dans cet article, je vais donc expliquer les différentes techniques  de stockage utilisés dans nos jours en informatique.

Critères de choix d’un support de stockage

Pour assurer la pérennité des données. il est primordial de mettre l’accent sur les supports de stockage adaptés aux volumes des documents et qui garantit la conservation sur un long terme. Le choix du support de stockage se fait selon plusieurs critères :

  • La fréquence d’utilisation.
  • Les besoins en capacité de l’information.
  • Le coût et la sécurité de l’information.
  • La capacité de stockage et la vitesse d’accès à l’information.

L’évolution des techniques de stockage est rapide, et tend vers plus de capacité, plus de vitesse. Plus de fiabilité, tout en étant moins cher à capacité équivalente. Les types de média sont variés et changent souvent.

Evolution des systèmes de stockage

L’espace de stockage de nos jours est important, aussi bien pour les entreprises que pour des utilisateurs. Depuis quelques années, le système de stockage a vu une évolution remarquable, trois grandes technologies se sont succédées : Le NAS, le SAN et le DAS.

NAS (Network Attached Storage)

Le serveur de stockage en réseau NAS aussi appelé stockage en réseau NAS ou boitier de stockage en réseau est donc un serveur de fichiers autonome. Relié à un réseau, dont la fonction principale est le stockage de données en un volume centralisé pour des clients réseaux hétérogènes.

Fonctionnant comme un serveur de fichiers, le stockage en réseau NAS fournit des services à travers un réseau IP avec un ou plusieurs protocoles suivants :

  • Common Internet File System (CIFS) aussi nommé Server Message Block (SMB).
  • Network File System (NFS).
  • Apple Filing Protocol (AFP).

Les fichiers sont accessibles parfois via FTP, WebDAV ou un gestionnaire de fichiers web. En général, le NAS est configuré via une interface web. Le NAS présente les plusieurs avantages :

  • Faciliter la gestion des sauvegardes des données d’un réseau.
  • Prix intéressant des disques de grandes capacités par rapport à l’achat de disques en grand nombre sur chaque serveur du réseau.
  • Accès par plusieurs postes clients aux mêmes données stockées sur le NAS.
  • Réduction du temps d’administration des postes clients en gestion d’espace disques.
  • Facile à mettre en place ;

Cependant, le NAS présente quelques points faibles. pour une entreprise qui s’étend au fil des temps et qui connait une augmentation du volume de données à stocker. Le modèle NAS devient insuffisant en espace de stockage car il n’offre pas la possibilité d’ajouter d’innombrables périphériques NAS pour augmenter la capacité de stockage. La figure ci-dessous présente l’architecture du système de stockage NAS.

Système de stockage NAS (Network Attached Storage)
Système de stockage NAS

SAN (Storage Area Network)

Le SAN (Storage Area Network) est donc un réseau spécifiquement dédié à l’interconnexion de ressources de stockage en mode bloc avec des serveurs. Il permet à un serveur d’accéder à des ressources de stockages distants comme s’il s’agissait d’un disque dur local.

Le SAN (Storage Area Network) présente plusieurs avantages à savoir :

  • Avec SAN, plus besoin de se préoccuper de faire évoluer la quantité de disques autrefois dévolus à un serveur particulier. ou de désallouer de l’espace non utilisé d’un serveur surdimensionné en espace disque.
  • L’espace disque n’est plus limité par les caractéristiques des serveurs. Et est évolutif à volonté par l’ajout de disques ou de baies de stockage sur le SAN.
  • L’espace de stockage physique mutualisé pour les serveurs permet d’optimiser la gestion des disques, et de rendre plus aisées les sauvegardes de données.
  • Les ressources de stockage ainsi mutualisées (SAN ou NAS) donnent la possibilité de mettre en œuvre des fonctions de réplication.

Malgré les nombreux avantages que possède le SAN. Il présente quelques points faibles, notamment les coûts d’acquisition et de la mise en place restent très élevés. La figure ci-dessous présente l’architecture du système de stockage SAN.

Système de stockage SAN (Storage Area Network)
Système de stockage SAN

DAS (Direct Attached Storage)

Le DAS est donc le terme utilisé pour un système de disque dur en attachement direct à un ordinateur ou serveur. Par opposition au NAS qui est en attachement réseau. Le système disque ainsi installé n’est accessible directement qu’aux ordinateurs auquel il est raccordé, le plus souvent en protocole USB.

Le DAS était le premier type de système de stockage réseau utilisé mais il est limité au stockage de petit volume de données. Contrairement aux systèmes de stockage NAS et SAN, le DAS présente plusieurs inconvénients :

  • Le DAS génère beaucoup de trafic réseau qui sature la bande passante (si l’accès aux données se fait via le réseau).
  • Le DAS ne favorise pas un accès rapide aux données par les clients (si l’accès aux données se fait via le réseau).
  • Les données du disque deviennent inaccessibles voire inexploitables dès qu’un serveur tombe en panne.

Il présente néanmoins quelques points forts. le DAS peut fournir des performances meilleures que le stockage SAN ou NAS, si les données n’ont pas à être transmises via un réseau. La figure ci-dessous illustre le système de stockage DAS.

Système de stockage DAS (Direct Attached Storage)
Système de stockage DAS

Répandre l'amour

Adam Guipelbé

Ingénieur Systèmes et Réseaux

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.